Lentement la Côte d'Ivoire quitte le giron de la France !.

Si les bi-nationaux Franco-Ivoiriens sont encore nombreux à faire le voyage entre l'hexagone et l'ancienne colonie, il faut s'attendre, même si ce n'est pas les "gênes" des politiciens chinois, à voir arriver des couples Sino-Ivoiriens en Afrique de l'Ouest.

Une preuve !.

Le 02 novembre 2017, le Président Alassane Ouatara a inauguré le barrage de Soubré sur la rivière Sassandra. Ce barrage, d'une puissance de 275MW (pour une production annuelle de 1100GWh !), a nécessité 4 ans de travaux et a coûté 504 millions d'Euros.

85% de cette somme ont été financés par...la Chine via l' Exim Bank !.

Si les turbines ont été fabriquées pas le groupe français Alsthom, le barrage a été confié à Sinohydro !.

Cette même Chine, va investir dans la réalisation et la construction d'un deuxième barrage, pour 263 millions d'Euros, à Gribo Popoli.

Ce barrage, d'une puissance de 112MW, sera, lui aussi, construit et financé par Sinohydro et Exim Bank !.

En ivoirien comment dit-on : "Au revoir la France-Afrique", "Bonjour la Chine-Afrique" ?!.